• Luc, le petit zizi de garcon

    Bonjour
     
    Je vous confie mon histoire afin d'enrichir votre blog si vous le desirez.
     
    Je viens de découvrir votre blog et en même temps ce que je suis vraiment. Un sous homme. Je n’avais pas conscience de cela jusqu'à présent. Je savais que j’étais soumis à ma femme mais je pensai que je faisais cela par amour mais je réalise que c’est aussi parce que j’ai une petite bitte. Sans réellement donner dans la domination ma femme m’a fait glisser vers l’état de carpette. Tout commença le jour ou elle me dit que j’avais un zizi de petit garçon, lui demandant pourquoi ? Elle répondit qu’il était tout petit. Quelque jour plus tard elle me demanda de m’épiler le pubis, devant mon refus elle se fâcha très fort. Je lui demandais alors pourquoi elle voulait m’épiler, elle me dit alors que vu la  taille de mon pénis il ne meritait pas d’avoir des poils seul les vrais hommes pouvaient avoir des poils et que si je refusais nous ne ferions plus l’amour. Devant une telle menace je fini par accepter. Elle se mis alors préparer la cire afin de m’épiler à l’orientale. Ce fut pour moi un véritable supplice. J’avais la peau brûlante et arrachée sur certains endroits de mes testicules. J’étais honteux de me voir dans cet état et furieux d’avoir accepter. Mais le pire était à venir.

    3 jours plus tard elle voulu que nous allions sur une plage ou le naturisme était accepté. Je lui dis que c’était un drôle d’idée mais elle insista. Arrivés sur la plage je m’aperçu qu’elle n’avait pas amené mon maillot je lui fit remarquer, elle me répondit que c’était normal. Vu les ridicules petites choses que j’avais entre les jambes ça ne devrait poser aucun problème sur cette plage. Il était clair qu’elle cherché a m’humilier. Ce qu’elle ne se priva pas de faire m’obligeant a être en permanence sur le dos mes parties exposée a tous les regards. Elle me fit traverser la plage plusieurs fois pour aller lui chercher à boire. Sentant les regards narquois se porter sur mes petites choses, le rouge me montait aux joues à chaque traversée. Chaque fois qu’un homme bien membré passé prés de nous elle ne manqué pas de me le faire remarqué. En me disant regarde un vrai homme ; je ne la reconnaissais pas et je vécu une véritable journée d’humiliation.

    Le soir elle voulu faire l’amour dans des positions inadaptées a mes mensurations, pour me dire que mon truc était trop petit. Il en fut ainsi pendant six mois jusqu’au jour ou elle refusa de me faire l’amour. Et elle employa la méthode la plus brutale pour me le faire comprendre. Alors qu’un soir je m’approchais d’elle en érection elle empoigna mes petites couilles dans une de ses mains et me les écrasa violemment. Alors que la douleur dévoré mes petites choses elle fit de même avec mon gland, déclanchant une  éjaculation que je ne pus retenir. Elle me dit en écrasant mes testicules de plus en plus fort qu’elle ne voulais plus me voir ainsi que c’est elle seul qui déciderai quand nous ferions l’amour qu’elle n’accepterai que les érections provoquées par elle. Elle serra mes couilles une dernière fois en tirant violement dessus ce qui me fit me tordre de douleur et tomber par terre. J’espère que tu as compris me dit elle en tournant les talons. Apres quelque pas elle fit demi tour et revint vers moi posa son pied sur mes testicules et me dit toute en les écrasant « maintenant tu vas nettoyer tes cochonneries ». Honteux je m’exécutais puis parti me coucher le bas ventre ravagé par la douleur. A partir de ce jour elle décida de me mettre à l’abstinence sur des cycles de plus en plus long en  répriment toute velléités d’érection de ma part par un écrasement de mes testicules en règles, même mes érections matinales étaient  châtiées. D’humiliations en  frustrations je fini par être impuissant après un ans. Une thérapie chez une psycho sexologue m’appris que j’avais été châtré psychologiquement et que la seule solution était de quitter ma femme. Chose a laquelle je ne pus me résoudre. Après en avoir parler avec ma femme elle accepta de me garder si j’étais gentil, ce qui voulait dire me plier a tous ses désirs et tout accepter c’était a prendre ou a laisser. J’acceptais ses conditions par amour du moins c’est ce que je pensais Quelque semaines plus tard j’avais une douleur persistantes aux testicules due a une correction un peu trop forte, elle m’emmena chez sa doctoresse pour me faire ausculter  lorsque celle si me demanda de me déshabiller je fut pris d’une sorte de panique ma pauvre petite bite qui n’est déjà pas bien grosse se ratatina encore plus. Lorsque la doctoresse vit mes petites choses elle  regarda ma femme du coin de l’œil en disant hé bien ma pauvre ; tout en palpant mes testicules elle demanda alors a ma femme
    - depuis combien de temps je n’avais pas fait l’amour.
    - Ma femme répondit depuis plus d’un an
    - la doctoresse dit que c’était beaucoup trop long, que ce n’était pas bon
    - ma femme répliqua que j’étais impuissant et qu’elle m’avait castré psychologiquement.
    - Pourquoi ? demanda la doctoresse
    - pour ne pas qu’il me casse les pieds trop souvent et pour ne pas qu’il me trompe dit ma femme.
     J’étais honteux d’entendre c’est deux femmes discuter sur mon sort de pauvre male impuissant et sous dimensionné  je ne me sentais  plus vraiment un  homme
    - la doctoresse demanda à ma femme si cela ne lui manquait pas de ne pas faire l’amour.
    - ma femme répondit alors que oui mais que mon petit zizi ne pouvait la satisfaire.
    - Je comprends dit cyniquement la doctoresse en pressant mon testicule douloureux.
    Je senti le  vertige me gagner.
    - Comment fait tu ? Dis alors la doctoresse à ma femme.
    - ma femme répondit que de temps en temps elle trouvait un vrai homme pour satisfaire ses besoins sexuels.
    La doctoresse pressa de nouveau mon testicule meurtri en me regardant de façon hautaine au moment ou je venais d’apprendre que j’étais cocu.
    - Alors  ce n’est pas un problème tu peux le laisser comme ça. Tu l’as castré tu as réussi ton coup maintenant tu es tranquille.
    - Ma femme lui avoua que de temps en temps elle aimerait me faire bander.
    - pour quoi faire dit la doctoresse puisqu’il ne peut te satisfaire.
    - pour le voir me désirer répondit ma femme.
    Dubitative la doctoresse  dit en regardant mes pauvres petites choses entre ses doigts fins « pour les testicules ça ne semble pas très grave cela devrai passer, pour le reste je vais vous donner du viagra vous verrez ce que cela donne.. »
    Le soir ma femme m’adminastrat une petite pilule bleue et après un bon moment de stimulations parvint a obtenir une érection de ma petite queue. Erection qu’elle ne réprima pas pour une fois, elle m’imposa de rester nu ainsi en la regardant se préparer a aller au lit. Tout excité j’espérais lui faire l’amour. Elle fit durer le plaisir jusqu'à la fin de mon érection. Lorsqu’elle vit que ma queue était redevenue flasque, elle me dit chéri ce soir je vais te faire un cadeau surpris je lui dit merci. Elle s’approcha fièrement de moi et me dit
    -je t’offre mon corps soulage toi en lui.
    Je maudi alors cette bite qui était devenue flasque et mole.
    -Alors chéri qu’attend tu pour me pénétrer dit ma femme en feignant de ne pas voir mon absence d’érection.
    Elle pris un air surpris pour me dire Ho pauvre chéri c’est déjà fini tu n’as pas de chance la prochaine fois j’essaierai d’aller plus  vite.
    Je me senti vraiment humilié face a cette superbe femme que j’étais incapable de satisfaire.
    Elle me demanda de me mettre a genoux puis me dit branle toi, je veux te voir branler ta queue mole et vider toi-même tes petites couilles ajoutant je ne peux le faire moi même je n’aime que les queue bien dures. Je m’exécutais à me soulager moi-même. Vas y dit elle je veux voir ta substance couler lamentablement de ton petit zizi tout mou.
    Depuis ce jour j’ai accepté ma condition de soumis sans  en être conscient. Jusqu'à ce que je tombe sur votre blog négligemment laissé ouvert par ma femme je pense, et que je lise la lettre au petits pénis qui m’a fait comprendre pourquoi j’en suis arrivé là. Tout simplement parce que je ne suis rien d’autre qu’une petite bitte molle avec deux ridicules petites couilles destiné a être soumis, un sous homme fait pour servir les femmes sans mériter d’en jouir. Je suis maintenant convaincu que je dois accepter mon état et remercier ma femme de m’accepter auprès d’elle avec mon infirmité. Et de tout faire pour la rendre heureuse.  Je comprend aussi pourquoi ma femme me parle d’eunuques en me vantant les mérites d’une telle solution qui éliminent dit elle les tensions du corps des hommes et leurs permet de vivre plus longtemps. Me faisant remarquer que dans mon cas je ne perdrais finalement pas grand-chose vu la taille ridicule de mes toutes petites couilles et que j’en serai sûrement plus  heureux, je n’aurai plus cette frustration provoquée par mon impuissance. En fait elle  commence à me préparer à une castration définitive et non plus psychologique. Je crains qu’elle n’y parvienne tant je l’aime, pardon tant je lui suis si soumis et dévoué, en plus elle est très persuasive. Lorsque je regard mes pauvres petites choses je ne suis pas loin de penser qu’elle a sûrement raison.
     
     
    Luc
     


  • Commentaires

    20
    Lundi 31 Mars 2008 à 23:13
    @Mélanie
    Le problème c'est que tu t'es mariée. Et quand tu t'es mariée, tu as juré fidélité. Donc, tu es une menteuse.
    19
    mélanie
    Samedi 8 Mars 2008 à 21:26
    micro pénis
    bonjours je suis une femme de 30 ans marié depuis 12ans avec une petite bite de 8cm en érection au début j avias17 ans et j étais encore vierge donc je me disais que ce n'étais pas grave nous avons vécue une relation d égal à égal pendant 7 ans mes un jour je suis sortie avecdes copine j ai rencontrer un vrais male de 21 cm et sa été une révélation j ai joui pour la premiere fois dans ma vie après avoir discuter avec des copines à savoir quoi faire avec mon sous homme de 8cm j ai dicider de lui donner une chance à mon retour à la maison j ai mie les chose au claire avec lui je lui est ordoner de se mettre nu est à genous devant moi et de bien mécouter après lui avoir expliquer mon aventure avec ce vrais male il a pleurer comme un bébé et ma suplier de ne pas le quiter ces allor que je lui est informer des nouvelles condition ces à dire 1-épilation complète comme un petit garçon comme la groseur de son petit pénis. 2-d etre cocu à de vrais homme en sa présense et dans notre lit. -3qui doit etre totalement soumis à moi fini pour lui la pénétration à 8cm ces juste bon pour uriner4-à la maison fini pour lui les vetement pour homme il doit etre nu ou habillier en fille et asumer entirement sont inférieuriter donc une démasculisation complète.il a tout acepter bien sur en pleurent comme un petit bébé mais avec les annéé il est tres heureux de vivre comme la nature lui a dicter de renoncer à etre un homme puique qu il ne peux faire joir une femme il est heureux et exiter de me voir faire baiser par de vrais homme meme si il pleure un peux de tent à autre je le prend dand mes bras et je le console
    18
    the rock
    Lundi 3 Décembre 2007 à 22:41
    aller go
    gagne de con ta été créé comme sa vie comme sa et si ta femme est po contante sé son probleme crisse la lo
    17
    hé bé
    Vendredi 13 Juillet 2007 à 16:53
    faut
    dire a ce genre de femmes qu'elles se fassent carrément soignées. Pour qui se prennent-elles???mon Dieu on crois rêger la!! Si seulement elles étaient capables de comprendre dans leur tete avec un QI de poule que ce n'est pas la grosseur d'un pénis qui donne l'intensité du plaisir! Si elle veut juste baiser, qu'elle se marient pas restent seules et se prennent une grosse queue ma foi! Mais qu'elles aretent de se prendre pour des machos et arete d'humilier les autres! qaund au mari, il faut tomber bien bas pour s'executer a ce genre de bassesses!!
    16
    fabien
    Vendredi 13 Juillet 2007 à 16:38
    vive les vrais mecs !
    bon ben moi aussi je suis soumis, petite bite et tout ça, et j'adore que ma femme me trompe, je ne sais pas pourquoi, mais le fait d'être méprisé par un vrai macho me mets en transe ; ça m'est arrivé QUELQUES fois, mais j'aimerais que ça arrive plus ; donc avis aux vrais mecs qui ont envie de profiter de mon infériorité ou aux autres cocus qui aimeraient en parler : fabien.complaisant@laposte.net à bientôt !
    15
    Charle
    Mercredi 11 Juillet 2007 à 14:42
    SVP
    G une petite bite ,ma copine se moque de moi ,qu'est-ce que jdois faire????en plus elle arrette pa dme dire que ses ex étaient d vrais males et que moi jsui qu'une femmelette......aidez moi svp
    14
    fernand a
    Mardi 13 Février 2007 à 01:49
    soumis
    vive les soumis en tout cas je vis une soumission totale apres mon travail je suis habille en femme en vrai soubrete et mon epouse eh maitresse me comble avec toutes les taches menageres pendant que elle prend du bon temps et je suis heureux comme ca
    13
    revolutionnaireMan
    Jeudi 25 Janvier 2007 à 21:57
    domination castration
    Putain. J'hallucine. Vous etes tous des tarés des abrutits du cerveau! Comment acceptez vous une telle humiliation ou pire une castration chirurgicale ? .Il faudrait vous enfermer vous et vos folles de femmes! Meme si vous avez une petite bite ,faite comme les lesbiennes ,utilisé votre langue et vos 10 doigts. Croyer moi un bon cuni peux faire monté au ciel et apres decharger vos bite molle dans leurs bouches de salope dominatrice. Et si ca suffit pas à vos femmes ,enculer les avec de bon gros godmichés ceinture. Vous verrez,que si vous assumez votre physique,vous pourrez vous aussi les dominés a votre tour. Il est trés interessant de passer de dominé a dominateur alternativement La et le vrai partage! Il y a une difference entre accepter et tous accepter, meme la chirurgie,bande de lobotomisé du cerveau. C'est pas votre bite qui est petite ,c'est votre matiere grise
    12
    victor
    Mercredi 3 Janvier 2007 à 16:16
    petite bite
    je suis soumis a ma femme pour ls memes raisons.j4AI UNE tres petite bite et je suis éjaculateur precoce.Elle n'hésite pas a me montrer nueà ses amies et leur parle de mes performances au lit et cela m'excitant de me faire humilié égalemment devant ses amants avec lesquels elle comparent ma petite bite aux tres grosses queues de ces amants
    11
    questiondetemps
    Vendredi 15 Décembre 2006 à 16:45
    faires castrer votre mari
    Mesdames, faîtes castrer votre mari. Il sera plus doux, moins agressif. Tout au laser, c'est propre et rapide !
    10
    couple
    Vendredi 24 Novembre 2006 à 12:17
    vous etes des grands malades
    il faut quitter ses folle il ne s'agit pas de taille qu'elle soit petite ou grande n'a aucun rapport avec le plaisir ou la jouissance si tu aime ta femme tu saura la faire jouir il n'y a pas que la bite lorsque l'on fait l'amour mais surtout ne te castre pas pour sa il y a d'autre femme que tu pourras certainement satifaire ta femme actuelle ne t'aime pas ses une torsionnaire elle aime te faire du mal ses pas de l'amour ca je suis desoler pour toi quitte la
    9
    Dimanche 24 Septembre 2006 à 02:58
    Alor je préfèr l'Afriq
    ou lala! tt ceci est renversant,c d' la dynamite!alor vs(les hommes occidentaux) vivez ce que les femmes d'Afrique ont vécu et continuent de vivre?L'utilisation qui passe par le mode d'emploi, la notice est très importante!!!Petit doit être synonyme à ingénieux, facilement maniable. Car de mémoire d'hoe grand cè bête!N'oubliez pas oci que faire l'amour est un plaisir partagé, il nè pas question de se mettre avec qelq1 qui ne vous comprend pas sexuelement:cè inadmissible dans telle ou telle culture;soyez carément grand ds la tête pour acquérir le bien être sexuel..le 1er hoe à avoir un petit machin utilisait surement sa substance grise pour dominer sa partenaire. Quant à ces femmes, els méritent la guillotine, mais je ne peux pas leur jetter la pierre mais o mec car tel on fè son lit, on s'y couche! en bon entendeur Slt!
    8
    le vengeur anti sexi
    Mardi 22 Août 2006 à 20:51
    mort aux folles
    vous etes au courant que vous etes de grand malade? je suis moi meme pas tres bien monté (12 cm) mais j'arrive quand meme a procurer du plaisir a ma petite amie. d'ailleur je trouve ce blog révoltant et révulsant. Ce n'est plus de l'amour mais de la soumission! c'est du machisme extreme en inversé! comment peut on a se point aimer faire souffrir et soumettre celui que l'on aime? bande de folle et les mecs qui vous suivent sont des sous merdes sans aucun amour propre nan mais sérieux vous avez tous un grain l'amour c'est pas profiter de celui que l'on aime! ok le gars amoureux doit faire des trucs pour sa femme mais pas au points de devenir soumis et sa doit passer dans les deux sens. se blog me donne envie de vomir! et comme dit ma copine c'est pas la taille qui compte mais la facon de s'en servir! l'amour passe par tout donner comme ca on recoit au final se que l'autre donne je me demande comment des gars comme ca peuvent etre heureux! bande de folle faudrait vous interner!!!!!!!!
    7
    Luc
    Mardi 22 Août 2006 à 17:55
    cage de chasteté
    ayant trop souvent tromp�© ma femme, j'aurais bien besoin de porter une cage de chastet�©. Quelqu'un pourrait-il me conseiller un mod�¨le facile �  porter et pas trop d�©sagr�©able? Merci d'avance
    6
    geck
    Samedi 1er Juillet 2006 à 06:01
    Z'êtes malades ...!
    Faut vous trouver des femmes qui en valent la peine! Y en a plein les rues!
    5
    histeau
    Mercredi 21 Juin 2006 à 16:38
    soumis castré
    Bonjour luc, même si mon histoire n'est pas comparable à la tienne, je vis un peu la même chose dans le sens où depuis 2 ans, je porte une cage de chasteté CB 2000 permanente. j'ai aussi un petit zizi de 4 cm et je bande souvent mou. avant de porter la cage, j'étais déjà soumis à mon épouse mais je me masturbais souvent (trop souvent en cachette). résultat, quand elle avait envie, j'étais souvent mou. Elle m'a obligé à trouver une solution et j'ai choisi la cage (car elle ne veut pas que je me fasse percer le gland pour poser un Prince Albert. Elle prétend (à tord ou à raison) que cela va la géner?? Si quelqu'un à des infos là-dessus je suis preneur. depuis deux nas donc avec une période d'adaptation progressive, je la porte tout le temps, jour et nuit. Quand mon épouse veut être honorée, elle me décage. Je n'ai pas le droit de jouir ni encore moins d'éjaculer PAr contre avec ce régime, elle, elle peut jouir plusieurs fois. Ensuite elle me remet en cage. parfois, elle me traie afin de soulager la prostate ou bien elle me gode (ce qui provoque le même effet); je crache mon jus sans bander ni jouir. je ne sais pas si elle me trompe car elle semble satisfaite de cette manière de jouir sans avoir en plus du sperme qui coule entre les cuisses après. nous sommes très heureux. si cela devait arriver qu'elle me fasse cocu, je sais que j'accepterais et qu'au besoin, je servirai son ou ses amants jusqu'à devenir leur femelle car je pense que nous, sous hommes devons garder comme vestiges notre zizi complet comme signe de notre déchéance mais vivre comme des femelles et peut être aussi jouir comme telles, par derrière. Qu'en pensez-vous?
    4
    toto
    Vendredi 26 Mai 2006 à 12:39
    ya des baffes qui se perdent
    c est grave.... je savais pas que des mecs se faisaient reellement castrer (chirurgicalement) par leurs femmes. Je me demande ce qu encourrait penalement un homme qui ferait ca a sa femme. Le consentement est douteux en ces affaires, comme les temoignages le montrent.
    3
    michel
    Dimanche 14 Mai 2006 à 14:16
    No problémo
    Objection votre honneur. Moi aussi j'étais dans ton cas car j'ai des organes de petits garçon. Je suis allé en douce voire un psy et lui n'y est pas allé par 4 chemins. Puisque vous aveez ça comme un gamin me dit-il, soyez un gamin, un gamin pervert même tant qu'à faire, imaginez vous avant votre adolescence petit garçon tombé amoureux d'une superbe femme, et dans ce cas ci comme c'est votre femme y a pas de soucis. Ce fut le déclic salvateur. Maintenant, je n'ai plus honte de mes parties, mais au contraire, je plains ces mecs avec de gros trucs. Ma femme ne s'y est pas trompée, en jouant les gamins perverts j'en suis venu à la faire passer du statut de dominatrice à soumise et ma Colette en redemande et quitte à choisez, je préfère maintenant mes petites parties que de gros trucs, elle adore quand assi entre ses cuisses j'arrive à faire rentrer mes petites boules dans sa chatte et c'est elle maintenant qui en veut.........
    2
    Marc
    Jeudi 4 Mai 2006 à 21:56
    Tu n'as que ce que tu mérites
    Cela fait plaisir de voir que tu reconnaisses ta responsabilité. Au moins tu comprends pourquoi tu es devenu cocu. C'est très minable de ta part. Tu mérites une bonne punition, c'est clair. Je trouve que Sophie a vraiment bien du courage de t'avoir remis à ta place. Je n'en reviens pas de ta lâcheté et du fait que tu lui parasites encore la vie. Si tu veux me présenter ta femme, cela me ferait plaisir de lui offrir ce que tu ne peux plus lui donner. Bien sûr je te demanderai en échange de me cirer les bottes pendant que je l'astique. Tu pourras même nous regarder si cela te plait. A moins que je ne t'attache en dessous du lit. Je suis blond, 1M80 pour 75 kg. Embrasse Sophie de ma part. Marc PS: au fait, elle a surement déjà du te parler de moi...
    1
    HUBERT
    Mercredi 26 Avril 2006 à 18:16
    La castration
    Bonjour Luc, je me suis beaucoup reconnu dans ton histoire. j\'ai aujourd\'hui 36 ans militaire de carri�??�?�¨re. Un solide gaillard comme on dit, je suis grand, costaud, seulement j\'avais une toute petite bite et deux minuscules petites boules en guise de couilles.Je dis j\'avais car, apr�??�?�¨s beaucoup d\'humiliations de la part de ma femme je suis devenu totalement impuissant, et me disait que si je n\'avais plus rien entre les jambes je ne souffrirais plus de ne pouvoir la satisfaire surtout quand elle se fait prendre devant moi. J\'ai beaucoup h�??�?�©sit�??�?�© avant de commettre l\'irr�??�?�©parable. Ma d�??�?�©cision fut prise lorsqu\'un soir elle demanda �??�?�  son amant de me prendre par derri�??�?�¨re vu que j\'�??�?�©tais un sous-homme.J\'ai suppli�??�?�© le mec, et surtout ma femme, pour que je ne sois pas sodomis�??�?�© mais le jeune mec se faisait un r�??�?�©el plaisir que d\'enculer un militaire. Ce soir l�??�?�  je n\'�??�?�©tais plus un mec et quelques semaines plus tard un chirurgien �??�?�©tranger m\'a castr�??�?�© totalement.Depuis j\'ai pris un peu de poids et suis compl�??�?�©tement soumis �??�?�  ma femme et �??�?�  ses nombreux amants. A la caserne personne ne sait que je n\'ai plus rien entre les jambes et totalement passif avec ma femme et avec ses rencontres toujours bien membr�??�?�©es.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :